Résultats du Championnat québécois de la mémoire 2019

Click here to read this page in English

Voici enfin les résultats du Championnat québécois de la mémoire de samedi le 23 mars 2019:

  • Jean Béland et Valérie Grenon sont pratiquement à égalité pour la première place dans la section avancée. Jean a gagné de peu et s’est donc mérité le titre de “Champion de la mémoire du Québec”. Valérie Grenon a retenu pas moins de 45 noms en 5 minutes. Jean 180 chiffres en 10 minutes. Tous les deux ont retenu 52 cartes en 5 minutes ou moins.
  • Livan Grijalva a voyagé depuis New York pour participer dans la section ouverte. Il est parvenu à mémoriser un jeu de cartes complet en 37 secondes! Wow! C’est lui qui, globalement, a obtenu les meilleurs résultats. Le fait que Livan ne soit pas un résident de la province est la seule raison pour laquelle il ne peut pas être déclaré champion “du Québec”.
  • Dans la section régulière, Cat tuong Le phan est parvenue à arracher la première place devant son ami Alexandre Skeates en 3e place. J’ai honnêtement été impressionné par leurs performances et par celles de plusieurs autres participants.
  • Nadya Villeneuve est en 2e place de la section régulière en plus d’être la “Championne de l’Université Laval” devant Mylène Shen. Précisons qu’à la fois Nadya et Mylène ont découvert les techniques de mémorisation il y a à peine quelques semaines. Elles ont toutes les deux obtenu un résultat de 86% à un examen où elles devaient apprendre en 15 minutes une série de 50 informations difficiles et complètement fictives. C’est vraiment inspirant que de tels résultats soient possibles seulement avec des images mentales, des histoires et un peu d’entrainement. D’autres précisions concernant l’histoire de Nadya Villeneuve apparaissent au bas de cette page.
  • Eliott Texier âgé de 13 ans et sa soeur Jade Texier âgée de 10 ans ont eu le courage de se présenter sans aucune connaissance ou entrainement préalable. Saviez-vous que c’était possible pour des enfants de mémoriser en quelques minutes une série de 70 ou 40 images, 21 noms et visages ou 27 mots aléatoires après seulement deux minutes d’instruction avant chaque épreuve?
  • Un gros merci à Sophia McKenna, Amine Tarib et Antoine Chauveau de l’APMAL pour leur indispensable aide dans l’organisation de cet événement. Merci aussi à monsieur Philippe Grégoire, professeur de finance à l’université, pour toutes ses initiatives ainsi que pour sa participation.
  • Quelques compétiteurs qui n’ont pu participer en personne ont télécharger toutes les épreuves après le championnat et ont fait de leur mieux pour simuler la compétition à partir de chez eux. Leurs résultats sont postés ici. Si vous le souhaitez, vous pouvez encore suivre leur exemple en suivant ce lien.

Merci et félicitations à tous et à toutes! On espère vous revoir plus nombreux soit l’année prochaine au même endroit, soit aux championnats nationaux à Montréal, Toronto et Vancouver en septembre.


Cet événement a été une présentation de la Canadian Mind Sports Association et de l’APMAL, l’Association des Participants à la Maîtrise de l’Université Laval.

Les résultats complets apparaissent ci-dessous. Des explications concernant ce tableau apparaissent plus bas sur cette page.

  • Le premier numéro de chaque case montre le résultat officiel. Le deuxième après une barre oblique montre le nombre de réponses données incluant toutes les erreurs. Pour les mots aléatoires par exemple, un résultat de 62/64 montre que 64 mots ont été écrits et que 62 étaient correctement retranscrits. Dans la section avancée, les pénalités pour les erreurs peuvent parfois être sévères, surtout pour les chiffres et les mots. N’assumez donc pas qu’un score de 300/360 signifie nécessairement que le participant a fait 60 erreurs. Les épreuves et les règlements sont expliqués en détail sur cette page.
  • Les numéros entre parenthèses montrent le nombre de “championship points” (CP) obtenus pour chaque épreuve. Les CP sont additionnés dans la dernière colonne pour calculer le classement final de chaque participant. Dans la section avancé, seulement les 5 meilleurs résultats sur 6 sont pris en considération. Dans la section régulière, les épreuves des chiffres et des cartes à jouer sont complètement optionnels et seulement les 3 meilleurs résultats sont pris en compte. S’il n’y a aucun nombre entre parenthèse dans une case, cela signifie que le résultat obtenu pour cette épreuve n’était pas assez élevé pour compter parmi les 3 ou les 5 meilleurs du participant. La façon précise dont les CP sont calculés est expliquée sur cette page.
  • Pour les cartes, un résultat donné en minutes et en secondes signifie que toutes les 52 cartes ont élé mémorisées correctement dans l’ordre. Un résultat donné en nombre de cartes montre le nombre de cartes mémorisées correctement en 5 minutes.
  • Les participants apparaissent en ordre alphabétique.

 


Les derniers survivants qui sont restés jusqu’à la fin pour l’épreuve optionnelle du paquet de cartes en 5 minutes ou moins (de gauche à droite): Alexandres Skeates, Cat tuong Le phan, Jean Béland, un autre type, Valérie Grenon et Livan Grijalva. 

 

This image has an empty alt attribute; its file name is image-4.png
Il y a à peine un mois Nadya Villeneuve croyait avoir une très mauvaise mémoire. Puis elle a assisté à une conférence sur l’art de la mémoire et elle a commencé à s’entraîner. Résultat: deuxième place dans la section régulière et première place parmi les étudiants de l’Université Laval. Elle a mémorisé 62 mots aléatoires dans l’ordre en 10 minutes et 33 noms en 5 minutes. Elle a également obtenu une note de 86 % à un examen où elle devait retenir 50 éléments d’information difficiles et complètement fictifs en seulement 15 minutes. Elle a célébré ses 47 ans juste après le championnat.



Eliott Texier âgé de 13 ans et sa soeur Jade Texier âgée de 10 ans ont eu le courage de se présenter sans aucune connaissance ou entrainement préalable. Saviez-vous que c’était possible pour des enfants de mémoriser en quelques minutes une série de 70 ou 40 images, 21 noms et visages ou 27 mots aléatoires après seulement deux minutes d’instruction avant chaque épreuve?
Voici ce à quoi ressemble un paquet de cartes mémorisé en 37 secondes.

Dernier commentaire: Nous savons que cela peut sembler étrange que de donner des titres comme “Champion de la mémoire du Québec” ou “Championne de la mémoire de l’Université Laval” dans une compétition où il n’y a que 11 participants. Cependant, nous croyons que si demain matin toute la population de la province et tout le campus étaient soumis aux mêmes épreuves, les gens qui en ce moment seraient en mesure de faire mieux que ces compétiteurs seraient très, très peu nombreux. La plupart des gens seraient capables d’obtenir des résultats comparables avec des techniques de mémorisation et assez d’entrainement, mais ça c’est une autre histoire!